Je n'ai jamais encouragé les églises à être à l'affût des dernières tendances. Le secret d'un ministère réussi est qu'il n'y a pas de secret. Les églises les plus fidèles et fructueuses sont missionnaires, persévèrent dans la prière, et prêchent la parole. Mais, de plus en plus, si le site web de votre église n’est pas attrayant, bien des personnes ne viendront pas, qui, sinon, auraient pu cheminer, persévérer, et être affermis par un bon enseignement de votre part.

Je pars en congé sabbatique, quittant ma ville, la majeure partie de cet été. Durant cette période, je me rendrai dans les églises en simple visiteur. Et comme la plupart des moins de 40 ans (ou de moins de 70 ans ?) quand je cherche une information sur les églises, je le fais essentiellement en ligne. Quand je salue un visiteur dans notre église, il a presque toujours visité notre site web. Avoir un site web, n'est pas une question de « branchitude » ou de vouloir se donner de l'importance, c'est privilégier l’accueil et l’hospitalité.Le site web est la porte d'entrée virtuelle de votre église pour beaucoup, beaucoup de gens. Si vous avez une personne chargée de l'accueil à la porte de votre église physique, des placeurs dans les rangées de votre salle de culte, ou un centre d'accueil installé dans le hall, si vous êtes attentif à ce que toute la signalisation soit attrayante et lisible, prenez le même soin à l'égard du site web de votre église.

Nous préférerions peut-être qu’il en aille autrement, mais les faits sont là : la plupart des gens à la recherche d'une église sur le web ne vous visiteront jamais si votre site les rebute. Comment le site web d'une église peut-il repousser les visiteurs ? Sans être expert en conception de site, mais en tant que néo-visiteur d'église cet été, je peux vous dire ce qui me repousse personnellement.

  • Une conception qui date. Nul besoin d'être à l'avant-garde ni d'utiliser tous les gadgets les plus récents. Mais si vous n'avez pas remanié votre site depuis cinq ans, vous pouvez être presque certain qu'il vieillit plutôt mal.
  • Un site conçu à l'économie. Parfois, même des sites web très récents semblent dater parce qu'ils ont été conçus par un membre bien-aimé de la congrégation âgé de 55 ans, ayant quelque connaissance du web et du temps à y consacrer. Mon propos n’est pas de heurter les 55 ans, mais comme votre site sera utilisé principalement par les jeunes, assurez-vous qu'il ne sente pas le moisi. Encore une fois, sans dépenser une fortune, la différence entre un site à 2000 € et un site gratuit vous convaincra que l’investissement valait la peine.
  • Aucune information sur les responsables. Les visiteurs veulent savoir qui “a la charge” de l'église. Publiez des photos. Parlez de votre pasteur…
  • Informations de base difficiles à trouver. Sans donner beaucoup d'informations sur votre site, il faut y signaler clairement les plus importantes. Horaires, responsables, moyens de contacter, déclaration de foi en sont les éléments de base.
  • Pas de transmission audio ou vidéo des prédications récentes. Qu'essayez-vous de cacher ?
  • Pas assez d'informations concernant les enfants. Les parents veulent savoir ce qui est proposé pour leurs enfants et s'ils seront traités avec amour ou s'ils seront vendus à des commerçants Ismaélites…

Pendant que j'y suis, voici quelques sujets de réflexion supplémentaires :

  • De plus en plus de gens consultent leur smartphone pour trouver les informations dont ils ont besoin. Envisagez la conception d'une application pour l'église, ou regardez au moins à quoi y ressemble votre site. Assurez-vous que les informations les plus importantes sont faciles à trouver sur un téléphone mobile.
  • Les bulletins sont sympas. J'aime voir à quoi ressemble l'agenda habituel des réunions et ce qui se passe à l'église. Mais, par respect de la confidentialité, veillez aux numéros de téléphone, noms et demandes de prière qui pourraient être rendus publics.
  • Demandez-vous si l'impression donnée par votre site reflète bien ce qui est ressenti de votre église. Si votre église est imposante et traditionnelle, ne concevez pas votre site tout en noir, avec un lettrage tendance, et un lien vers Relevant Magazine (NDT : bimensuel chrétien s'adressant aux 20-30 ans ou un peu plus). Que votre site soit perçu comme récent, mais authentique. Les gens devraient pouvoir consulter votre église en ligne, puis la visiter en personne, sans se demander si elles se sont trompées d’adresse en y arrivant.

Je parie que beaucoup d'entre vous ont une expérience de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. N’hésitez pas à laisser quelques suggestions dans les commentaires.


Traduction : Anne D.