8. La pureté sexuelle commence dans la tête, et non avec le corps.

« Car comme il a pensé dans son âme, tel il est. » (Proverbes 23.7, Darby)

« Car, c’est du cœur que proviennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, l’immoralité (…). » (Matthieu 15.19, BDS)

« Eh bien, moi je vous dis : Si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. » (Matthieu 5.28)

Tu te conformeras inévitablement aux standards moraux des programmes et films que tu regardes, des livres et magazines que tu lis, des musiques que tu écoutes, des sites Internet sur lesquels tu navigues et des conversations auxquelles tu prends part. Retiens ceci : de mauvaises pensées conduisent à de mauvaises actions, mais des pensées tournées vers Dieu conduisent à une attitude qui plaît à Dieu. Ce qui se passe dans ta tête est à la base de ce que tu fais avec ton corps : tu deviens ce que tu choisis de penser.

Une pensée entraîne une action ; une action, une habitude ; une habitude, un caractère ; et un caractère, une destinée.

Tu peux avoir une idée précise de ton futur à partir des pensées que tu laisses aujourd’hui s’installer dans ton esprit. Les actes pécheurs ne se produisent pas comme par magie, mais sont le fruit de tous les petits compromis moraux que l’on fait au fil du temps ; accumulés, ils finissent par mener à une attitude qui déplaît à Dieu.

Tout le monde a entendu parler de la tentation sexuelle ; peu en revanche réalisent qu’elle a envahi nos foyers. Au premier siècle, les prostituées couraient les rues de Corinthe, il y en avait partout. Mais dès que l’on rentrait chez soi, dans sa maison, on était protégé de la tentation. Aujourd’hui, nous vivons dans une Corinthe virtuelle, où l’immoralité s’est infiltrée même dans l’intimité de nos foyers au travers des ondes (notamment via la télévision) et des modems (Internet).

La plupart d’entre nous ne sommes qu’à quelques doigts de laisser l’immoralité sexuelle s’installer dans nos esprits. Chaque fois que nous choisissons de regarder et de contempler ce qui est immoral, on perd un peu plus de vue à quel point cela est mal.

Nos actions, nos habitudes, notre caractère et notre destinée commencent tous par une pensée. Et nos pensées sont nourries par ce que nous choisissons de laisser entrer dans nos esprits. De fait, nous devons faire extrêmement attention à ce avec quoi nous les nourrissons :

« Par-dessus tout, veille soigneusement sur ton cœur, car il est à la source de tout ce qui fait ta vie. » (Proverbes 4.23)

Si quelqu’un veut polluer l’eau, c’est par sa source qu’il la polluera. S’il veut la purifier, c’est par sa source qu’il la purifiera. Nos pensées sont à la source de notre vie : toute notre vie découle de notre esprit, et au travers des choix que nous faisons quotidiennement, nous programmons nos esprits, soit pour le bien, soit pour le mal.

« Détourne mes regards des choses vaines, et fais-moi vivre dans les voies que tu as tracées ! » (Psaumes 119.37)

Nos esprits ne sont pas vides, ils devront toujours être emplis de quelque chose. S’il est nécessaire de les préserver de ce qui est inutile, ce n’est pas toutefois pas suffisant. Il nous faut aussi absolument remplir nos esprits de pensées pures, jusqu’à ce qu’elles les emplissent entièrement et qu’elles combattent celles qui sont impures.

Ce n’est pas suffisant de se dire « Ne pense à rien d’impur », parce que si je te disais de ne pas penser aux araignées, ne le ferais-tu pas ? Il est donc aussi impératif de choisir de penser au bien ; car si je te disais de penser à ton dessert préféré, alors tôt au tard tu arrêteras de penser aux araignées. Planifie des temps de lectures bibliques, des temps de prières et des temps de conversations avec des amis centrés sur le Christ : cela t’aidera à renforcer ton engagement à la pureté.

« Enfin, frères et sœurs, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui est vertueux et mérite louange. » (Philippiens 4.8)

Même si ne pouvons pas éviter toutes les tentations, nous pouvons au moins éviter la plupart d’entre elles et nous sommes tout à fait capables de les empêcher de prendre notre contrôle. Martin Luther a ainsi dit : « Tu ne peux empêcher les oiseaux de voler au-dessus de ta tête, mais tu peux les empêcher de faire leurs nids dans tes cheveux. »

Prends garde à ce que à quoi tu exposes ton esprit. Si tu fais un régime, ne vas pas à « McDonald’s » : ta volonté s’effondrerait. De la même manière, si tu veux te tenir loin du péché de luxure, ne fréquente pas les endroits qui pourraient te tenter, évite les films et les programmes stimulant le désir sexuel, ainsi que toute lecture qui t’y conduit.

Ton corps ne fera que ce que ton esprit permet. Dès lors qu’il s’agit de pureté sexuelle, c’est dans ta tête que se livre la plus grosse bataille. Ne nourris pas ton esprit avec des cochonneries, mais prends soin de bien lui donner de la nourriture spirituelle.


Articles de la série :

Traduction : Olivia Zhang

Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous pour recevoir nos derniers articles !